Véronique Chevallier
Thérapeute Holistique
Véronique Chevallier
Thérapeute Holistique
RDV au

LE YOGA DU RIRE

Un Club de Rire est un groupe de personnes indépendant de tout courant politique, religieux ou commercial, qui se réunit autour d’un animateur pour retrouver et déclencher le rire d’enfant enfoui en chacun de nous.

Mais pourquoi se rendre dans un club pour rire ? Les exercices de yoga du rire sont difficilement praticables seuls. C’est la contagion du groupe qui fait l’efficacité et le charme d’un Club de Rire. David Servan-Schreiber*, dans Guérir, fait remarquer que « l’exercice collectif est encore plus efficace que l’exercice individuel » grâce à l’émulation créée par un groupe qui s’adonne à la même activité.

Mais bien sûr, le but essentiel d’un Club de Rire est de restaurer notre bonne humeur afin de rire davantage en toutes circonstances et non pas seulement au club! Il s’agit de redévelopper notre humour et notre faculté d’émerveillement. Être capable, dans certaines circonstances, de redonner la parole à l’enfant qui est en nous. Lever nos inhibitions. Accepter d’être joyeux afin d’avoir une vie meilleure, plus heureuse et vraisemblablement plus longue. Afin aussi de rendre notre entourage plus heureux.

LE YOGA DU RIRE

Un Club de Rire est un groupe de personnes indépendant de tout courant politique, religieux ou commercial, qui se réunit autour d’un animateur pour retrouver et déclencher le rire d’enfant enfoui en chacun de nous.

Mais pourquoi se rendre dans un club pour rire ? Les exercices de yoga du rire sont difficilement praticables seuls. C’est la contagion du groupe qui fait l’efficacité et le charme d’un Club de Rire. David Servan-Schreiber*, dans Guérir, fait remarquer que « l’exercice collectif est encore plus efficace que l’exercice individuel » grâce à l’émulation créée par un groupe qui s’adonne à la même activité.

Mais bien sûr, le but essentiel d’un Club de Rire est de restaurer notre bonne humeur afin de rire davantage en toutes circonstances et non pas seulement au club! Il s’agit de redévelopper notre humour et notre faculté d’émerveillement. Être capable, dans certaines circonstances, de redonner la parole à l’enfant qui est en nous. Lever nos inhibitions. Accepter d’être joyeux afin d’avoir une vie meilleure, plus heureuse et vraisemblablement plus longue. Afin aussi de rendre notre entourage plus heureux.

Dans La Psychosomatique du Rire, le Dr Henri Rubinstein précise : « Retrouver et conserver l’humeur ludique c’est acquérir les principes de la pensée positive. »

Plus nous rions, même sur commande au Club de Rire, plus nous dévelopons notre humour. Et l’humour joue un rôle fondamental pour notre équilibre, psychique et donc aussi physique ainsi que social en nous permettant d’expulser tout ce qui nous agresse d’une façon socialement acceptable.

Avoir l’esprit du rire ne consiste pas seulement à rire dans les situations drôles mais bien à conserver son humour dans les situations plus accablantes de la vie. On n’a pas d’humour si on est incapable de rire de soi et si on perd tout sens de l’humour à chaque contrariété. « L’humour est la politesse du désespoir » une arme qui nous permet de surmonter les situations les plus désagréables. Attention, je ne préconise pas les crises de fou rire à chaque enterrement. Bien qu’ils soient fréquents… comme manifestation de défense face au chagrin ou à la douleur. Mais combien d’entre nous se démontent entièrement de la tête au pied pour un instant de retard, un embouteillage, un imprévu ?

Aller rire dans un club, en plus de rire davantage dans la vie, c’est profiter d’un joyeux moment tous ensemble pour se répéter régulièrement que l’on veut vivre mieux tout en contaminant notre entourage.

Enfin, le Club de Rire peut aussi être le choix d’activités physiques de ceux qui n’aiment pas le sport mais éprouvent tout de même le besoin de fabriquer des endorphines et de prendre soin d’eux !

Dans La Psychosomatique du Rire, le Dr Henri Rubinstein précise : « Retrouver et conserver l’humeur ludique c’est acquérir les principes de la pensée positive. »

Plus nous rions, même sur commande au Club de Rire, plus nous dévelopons notre humour. Et l’humour joue un rôle fondamental pour notre équilibre, psychique et donc aussi physique ainsi que social en nous permettant d’expulser tout ce qui nous agresse d’une façon socialement acceptable.

Avoir l’esprit du rire ne consiste pas seulement à rire dans les situations drôles mais bien à conserver son humour dans les situations plus accablantes de la vie. On n’a pas d’humour si on est incapable de rire de soi et si on perd tout sens de l’humour à chaque contrariété. « L’humour est la politesse du désespoir » une arme qui nous permet de surmonter les situations les plus désagréables. Attention, je ne préconise pas les crises de fou rire à chaque enterrement. Bien qu’ils soient fréquents… comme manifestation de défense face au chagrin ou à la douleur. Mais combien d’entre nous se démontent entièrement de la tête au pied pour un instant de retard, un embouteillage, un imprévu ?

Aller rire dans un club, en plus de rire davantage dans la vie, c’est profiter d’un joyeux moment tous ensemble pour se répéter régulièrement que l’on veut vivre mieux tout en contaminant notre entourage.

Enfin, le Club de Rire peut aussi être le choix d’activités physiques de ceux qui n’aiment pas le sport mais éprouvent tout de même le besoin de fabriquer des endorphines et de prendre soin d’eux !

LES BIENFAITS DU RIRE POUR LA SANTÉ

Enfin, le Club de Rire peut aussi être le choix d’activités physiques de ceux qui n’aiment pas le sport mais éprouvent tout de même le besoin de fabriquer des endorphines et de prendre soin d’eux !

« La santé d’un individu est proportionnelle à la quantité de son rire ». James Walsh.

On ne connaît personne mort d’avoir trop ri mais des tas de gens le sont de ne pas avoir assez ri !

« Riez ! Et vous ne serez pas malades ! » Affirme le Dr Madan Kataria*.

Rire entraîne des modifications chimiques dans l’organisme tout comme le stress qu’il peut donc ainsi combattre. « Le rire est une gymnastique mentale, musculaire et respiratoire. Il aide à vivre plus longtemps et en meilleure santé » explique le Dr Henri Rubinstein*.

Le rire, tout comme le sport, entraîne la libération d’endorphines dans le cerveau. Les endorphines sont de petites molécules secrétées par le cerveau qui ressemblent beaucoup à l’opium et ses dérivés. Ce sont notre morphine naturelle induisant des sensations de bien-être et luttant très efficacement contre la douleur. Le Dr David Servan Schreiber* dans « Guérir » précise que « la libération d’endorphines a un effet antidépresseur et anxiolytique prononcé. »

Bien avant l’invention des clubs de rire, certains moines boudhistes avaient pour habitude de rire, quelques minutes chaque matin en guise d’exercice de respiration destiner à les mettre en forme tout en leur procurant la sérénité.

Les tarifs :

La séance de groupe

5 à 10 personnes

15€/pers

Abonnez-vous à la newsletter
Copyright 2021© veroniquechevallier – Tous droits réservés.| Mentions légales
Réalisation : Agence start-onup